Avant et après 30 ans : 10 différences marquantes

Crédit : Pexels, Helena Lopes

À l’aube de la trentaine, nous sommes désormais facilement en mesure de faire des comparaisons entre notre vie d’aujourd’hui et celle, si belle et pourtant si loin, de nos vingt ans. Oui, de façon inévitable ces dix (petites) années changent véritablement notre conception de la vie et nos comportements. À 30 ans, on mise plus sur des soupers qui mêlent bouffe et bon vin que sur des soirées qui se terminent au petit matin. Si l’idée d’être assis autour d’une table un vendredi soir à 23h te fait grimacer, bravo tu es clairement encore dans ta vingtaine. En revanche, si cela agite tes capteurs internes et te fait envie, désolé de te décevoir : tu as clairement passé le cap de la trentaine. Mais que tu aies vingt ou trente ans, voici 10 différences teintées d’humour et un chouia exagérées qui, dépendamment de ton âge, te feront sourire ou pleurer.

1

Les lendemains de veille

Crédit : Instagram, inner_badass

Si tu penses qu’un lendemain de veille se vit toujours de la même façon à travers les âges, laisse-nous te dire que tu te fourvoies complètement. On le confesse volontiers : on survit beaucoup mieux à une hangover à 20 qu’à 30 ans. Voici la triste réalité. Dans la vingtaine, ton métabolisme de jeune fougueux te permet d’avoir un léger mal de crâne au réveil qui s’oublie après un mimosa bien serré et un bon brunch ou, si tu préfères le houblon, après une bonne bière. À 30 ans, il te faudra bien plus d’un Tylenol pour soulager ta migraine. Une fois cette étape  menée à bien, tu seras alors en mesure de sortir de ton lit et de songer à préparer un brunch. Avant de te raviser et de commander à emporter sur Foodora et de passer la journée au lit à regarder Netflix. True Story.