Ton Barbier

Les films aux effets spéciaux qui ont bien vieilli

Par Ton Barbier - August 14, 2019
Crédits: Crédit : Cover Images

Voici 12 classiques du cinéma dont les effets spéciaux ont bien résisté au temps.

« The Curious Case of Benjamin Button », 2008

Crédits: Crédit : Cover Images

Un peu à l’image du personnage interprété par Brad Pitt, les effets spéciaux dans « The Curious Case of Benjamin Button » vieillissent bien.

« Jurassic Park », 1993

Crédits: Crédit : Cover Images

Plus de 25 ans après la sortie de « Jurassic Park », le réalisme des effets visuels saisit toujours autant.

« Avatar », 2009

Crédits: Crédit : Cover Images

En 2009, « Avatar » révolutionnait la façon de penser les effets spéciaux en salles.

« Who Framed Roger Rabbit? », 1988

Crédits: Crédit : Cover Images

Le film « Who Framed Roger Rabbit? » demeure une référence incontournable en matière de combinaison de personnages réels et animés.

« Pan’s Labyrinth », 2006

Crédits: Crédit : Cover Images

Sorti en 2006, « Pan’s Labyrinth » est l’un des films les plus réussis de Guillermo del Toro.

« Alien », 1979

Crédits: Crédit : Cover Images

Le premier volet de la saga « Alien », sorti en 1979, a remporté l’Oscar des meilleurs effets visuels.

« The Matrix », 1999

Crédits: Crédit : Cover Images

Ce film de 1999 a grandement contribué à populariser l’effet visuel appelé « bullet time ».

« An American Werewolf in London », 1981

Crédits: Crédit : Cover Images

« An American Werewolf in London », un film de John Landis, a remporté l’Oscar des meilleurs maquillages en 1982.

« Independence Day », 1996

Crédits: Crédit : Cover Images

Les effets spéciaux des années 1990 n’ont pas tous bien vieilli, mais ceux de certains films, dont « Independence Day » de Roland Emmerich, résistent mieux au temps.

« 2001: A Space Odyssey », 1968

Crédits: Crédit : Cover Images

Les effets visuels dans ce classique de Stanley Kubrick sont tellement réalistes qu’ils ont convaincu des adeptes de théories conspirationnistes qu’il était possible que les images de l’alunissage de la mission Apollo 11, en 1969, aient été tournées en studio plutôt que sur la Lune.

« The Fly », 1986

Crédits: Crédit : Cover Images

Ce film du cinéaste canadien David Cronenberg dans lequel l’acteur Jeff Goldblum se transforme en mouche a remporté l’Oscar des meilleurs maquillages en 1987.

« The Lord of the Rings: The Two Towers », 2002

Crédits: Crédit : Cover Images

C’est dans le deuxième volet de la trilogie « The Lord of the Rings » que le cinéaste Peter Jackson s’est le plus démarqué au niveau des effets spéciaux, notamment pour les spectaculaires scènes de batailles épiques.